Les Ahlul Bayt

C'est un devoir pour tout musulman d'éprouver de l'amour et de l'attachement pour l'ensemble des « Ahlul Bayt » littéralement, « Gens de la Maison » du Prophète Mouhammad.

La question fondamentale qui se pose est de savoir quelles sont les personnes qui sont désignées par l'appellation de "Ahlul Bayt". Cette question fait l'objet d'une profonde divergence entre les Musulmans et les Chiites.

Pour les Chiites Duodécimains, l'expression "Ahlul Bayt" désigne de façon exclusive un nombre limité de personnes apparenté au Prophète. Il s’agit de Ali, Fatima, deux de leurs enfants, Hassan et Housseïn, ainsi que neuf de ses descendants mâles, à savoir :

1. Ali Zaïn oul Âbidîne, fils de Housseïn
2. Mouhammad Al Bâqir, fils de Ali
3. Dja’far As Sâdiq, fils de Mouhammad
4. Moussa Al Kâdhim., fils de Dja’far
5. Ali Ar Ridhâ, fils de Moûssa
6. Mouhammad Al Djawâd, fils de Ali
7. Ali Al Hâdiy, fils de Mouhammad
8. Hassan Al Askrariy, fils de Ali
9. Mouhammad “Al Mahdiy”, fils hypothétique de Hassan ?

Pour les Musulmans, les "Ahl oul Bayt" sont l’ensemble des membres de la famille du Prophète Mouhammad , ses enfants et descendants, bien entendu, mais aussi et surtout toutes ses épouses

D’un point de vue linguistique

L’expression « Ahl oul Bayt » est composée de deux termes distincts : « Ahl » (littéralement : famille, gens) et « Bayt » (littéralement : maison).

En d'autre termes, l'expression « Ahl oul Bayt » se traduit dans son sens premier, par : « les proches qui sont réunis sous un même toit » … donc l'épouse et les enfants.

Bien entendu, l'expression a connu une évolution sémantique et sa portée s’est étendue par la suite bien au delà du simple espace confiné de la maison, pour toucher tous ceux qui sont unis par les liens de parenté comme les Oncles, les Cousins ... C'est pourquoi Abbas, Ja'far, Aqil, Ali... étaient également considérés comme des Ahlul Bait. Ils sont les personnes à qui il est interdit de donner la Zakat à cause de leurs liens avec le Prophète.

Quelles sont les personnes concernées par l'appellation de « Ahlul Bayt » selon le Coran ?

Les épouses du Prophète font parties des Ahlel Bayt :

Quand on consulte le texte coranique, on trouve des éléments très explicites qui attestent que l'expression "Ahl oul Bayt" désigne nécessairement l'(es) épouse(s) d'un homme…

Ainsi, au verset 73 de la Sourate Houd, qui relate une rencontre entre Ibrâhim, son épouse et des anges, voici ce que l'on peut lire :

Et Nos émissaires sont, certes, venus à Abraham avec la bonne nouvelle, en disant: "Salam!". Il dit: "Salam!", et il ne tarda pas à apporter un veau rôti. Wa Laqad Jā'at Rusulunā 'Ibrāhīma Bil-Bushrá Qālū Salāmāan Qāla Salāmun Famā Labitha 'An Jā'a Bi`ijlin Ĥanīdhin
Puis, lorsqu´il vit que leurs mains ne l´approchaient pas, il fut pris de suspicion à leur égard et ressentit de la peur vis-à-vis d´eux. Ils dirent: "N´aie pas peur, nous sommes envoyés au peuple de Lot".
Falammā Ra'á 'Aydiyahum Lā Taşilu 'Ilayhi Nakirahum Wa 'Awjasa Minhum Khīfatan Qālū Lā Takhaf 'Innā 'Ursilnā 'Ilá Qawmi Lūţin
Sa femme était debout, et elle rit alors; Nous lui annonçâmes donc (la naissance d´) Isaac, et après Isaac, Jacob.
Wa Amra'atuhu Qā'imatun Fađaĥikat Fabasharnāhā Bi'isĥāqa Wa Min Warā'i 'Isĥāqa Ya`qūba
Elle dit: "Malheur à moi! Vais-je enfanter alors que je suis veille et que mon mari, que voici, est un vieillard? C´est là vraiment une chose étrange!"
Qālat Yā Waylatā 'A'alidu Wa 'Anā `Ajūzun Wa Hadhā Ba`lī Shaykhāan 'Inna Hādhā Lashay'un `Ajībun
Ils dirent: "T´étonnes-tu de l´ordre d´Allah? Que la miséricorde d´Allah et Ses bénédictions soient sur vous, gens de cette maison ! Il est vraiment digne de louange et de glorification!"
Qālū 'Ata`jabīna Min 'Amri Allāhi Raĥmatu Allāhi Wa Barakātuhu `Alaykum 'Ahla Al-Bayti 'Innahu Ĥamīdun Majīdun

On voit bien ici que les anges, en s'adressant à la femme de Ibrâhim, l'interpellent par l'expression "Ahl al Bayt"…

Par ailleurs, lorsque le Qour'aane relate le récit du départ de Moussa de Madyan, voici les termes qui sont employés:

28.29
Puis, lorsque Moïse eut accompli la période convenue et qu´il se mit en route avec sa famille, il vit un feu du côté du Mont. Il dit à sa famille: "Demeurez ici, J´ai vu du feu. Peut-être vous en apporterai-je une nouvelle ou un tison de feu afin que vous vous réchauffiez".
Falammā Qađá Mūsá Al-'Ajala Wa Sāra Bi'ahlihi 'Ānasa Min Jānibi Aţ-Ţūri Nārāan Qāla Li'hlihi Amkuthū 'Innī 'Ānastu Nārāan La`allī 'Ātīkum Minhā Bikhabarin 'Aw Jadhwatin Mina An-Nāri La`allakum Taşţalūna

Les exégètes s'accordent pour considérer qu'il s'agit de l'épouse de Moussa.

A ces deux passages, s'ajoute bien entendu celui de la Sourate "Al Ahzâb" (les Coalisés) qui, lui, est encore plus explicite sur le fait que les épouses du Prophète Mouhammad font partie des "Ahl oul Bayt":

33.32
Ô femmes du Prophète! Vous n´êtes comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le coeur est malade [l´hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent.
Yā Nisā'a An-Nabīyi Lastunna Ka'aĥadin Mina An-Nisā' 'Ini Attaqaytunna Falā Takhđa`na Bil-Qawli Fayaţma`a Al-Ladhī Fī Qalbihi Marađun Wa Qulna Qawlāan Ma`rūfāan
33.33
Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l´Islam (Jahiliyah). Accomplissez le Salat, acquittez la Zakat et obéissez à Allah et à Son messager. Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, ô gens de la maison [du prophète], et vous purifier pleinement.
Wa Qarna Fī Buyūtikunna Wa Lā Tabarrajna Tabarruja Al-Jāhilīyati Al-'Ūlá Wa 'Aqimna Aş-Şalāata Wa 'Ātīna Az-Zakāata Wa 'Aţi`na Allāha Wa Rasūlahu 'Innamā Yurīdu Allāhu Liyudh/hiba `Ankumu Ar-Rijsa 'Ahla Al-Bayti Wa Yuţahhirakum Taţhīrāan

Ces versets constituent un texte clair et explicite démontrant que les épouses du Prophète Mouhamad font partie des "Ahlul Bayt".

Les quatres filles du Prophète font parties des Ahlel bayt

Selon les Chiites, le Prophète n'a eu qu'une seule fille biologique : Fatima. Ils renient les trois autres filles du Messager qu'ils considèrent comme "adoptées" ou "ses belles-filles". Pourtant le Coran affirme que le Prophète a eu plusieurs filles :

33.59
Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d´être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
Yā 'Ayyuhā An-Nabīyu Qul Li'zwājika Wa Banātika Wa Nisā'i Al-Mu'uminīna Yudnīna `Alayhinna Min Jalābībihinna Dhālika 'Adná 'An Yu`rafna Falā Yu'udhayna Wa Kāna Allāhu Ghafūrāan Raĥīmāan

Les Chiites acceptent Fatima comme membre des Ahlel Bayt pour l'unique raison qu'elle fut l'épouse de celui qu'ils ont idolâtré, 'Ali. Et ils rejettent Ruqiya et Um Kaltoum car elles furent les épouses, l'une après l'autres, d'un homme qu'ils détestent : Uthman Ibn Affan. Selon eux, le Prophète ne peut pas donner ses filles à un homme aussi mauvais. Alors les Chiites ont préféré réfuter la parenté de ces deux filles avec le Prophète plutôt que d'avouer que 'Uthman est un homme vertueux qui méritait de les épouser.

Les "Ahl oul Bayt" dans les Traditions Prophétiques…

L'expression "Ahl oul Bayt" est employé dans de nombreux hadiths authentiques… Et quand on passe en revue toutes ces Traditions, on constate là encore que cette appellation ne peut avoir le sens limité que les Chiites affirment, à savoir qu'elle désigne exclusivement Ali, Fatima, Hassan, Houssein et quelques uns de ses descendants…

1er Hadith :

Anas raconte: « J'étais présent lors du repas de mariage de Zaynab , (épouse du Prophète). Les gens  mangèrent à leur faim du pain et de la viande. Le Prophète m'avait envoyé pour inviter les gens. Lorsqu'il eut fini (le repas), il se leva et je le suivis. (Lorsque les gens virent le Prophète se lever, ils s'en allèrent… exception faite de) Deux hommes qui restèrent assis pour discuter et ne sortirent pas. Le Prophète alla rendre visite à ses différentes épouses et salua chacune d'entre elle en disant : Que la paix soit sur vous Ô Ahl oul Bayt ! (…) » (Sahîh Mouslim)

2ème Hadith :

Lorsque les hypocrites ont calomnié Aisha , le Prophète prononca lors d'un sermon :

« Ô assemblée des musulmans ! Qui m'excusera (autre sens possible: "Qui me soutiendra") (si je punis) un homme dont le mal a atteint Ahl Bayti ! (Boukhâri et Mouslim )

Ici, le Prophète Mouhammad a clairement désigné notre mère Aïcha comme étant son "Ahl Bayt"…

3ème Hadith :

Yazid Ibn Hayyan rapporte : « Je me rendis chez Zayd ibn Arqam en compagnie de Husayn ibn Sabra et 'Amr ibn Muslim. Lorsque nous fûmes assis auprès de lui, Husayn lui dit : « Tu as connu beaucoup de biens. En effet, tu as vu le Prophète et entendu ses paroles, tu as combattu à ses côtés et prie derrière lui. Tu as indéniablement eu beaucoup de privilèges, Zayd! Nous te demandons donc de nous rapporter de ce que tu as entendu du Prophete »

Zayd répondit : « O fils de mon frère, par Dieu, mon âge est avancé, mon pacte (avec le Prophète) est déjà ancien et j'ai oublié une partie de ce que je retenais des paroles de l'Envoyé de Dieu . Acceptez donc ce que je vous transmets et ne m'embarrassez pas de ce que je ne vous ai pas transmis. » Puis il nous fit cette narration : « Le Prophète se leva un jour et nous fit un sermon près d'un point d'eau situé entre la Mecque et Médine, appelé Khumm. Il loua Dieu, Le glorifia, nous sermonna en disant : « O gens! Je ne suis qu'un être humain, l'appel de l'envoyé de Dieu (l'ange de la mort) est imminent et j'y répondrai. Je vous laisse deux dépôts de taille : le premier est le Livre de Dieu contenant la guidée et la lumière. Attachez-vous à ce Livre et mettez-le en pratique. »

Il nous encouragea à appliquer les préceptes contenus dans le Livre jusqu'à susciter en nous l'envie [de les appliquer]. Puis il reprit : « Et les mernbres de ma famille, je vous rappelle au respect de Dieu à travers les membres de ma famille. » Husayn lui demanda alors : « Et qui sont les membres de sa famille, Zayd ? Ses épouses ne font-elles pas partie des membres de sa famille ? » Il répondit : « Ses épouses en font partie ainsi que tous les membres qui n'ont pas le droit de recevoir l'aumône. » Il ajouta alors : « Et qui sont-ils ? » - « Ce sont les membres de la famille de Ali, ceux de la famille de 'Aqil, de Ja'far et de Abbas. » - « A tous ceux-là, l'aumône a été interdite ? » - « Oui, répondit Zayd. » [Muslim]

 

Conclusion :

A la fin de chaque prière, les musulmans disent ces paroles :

« Ô Allah, répands tes bénédictions sur Mohammad et sur la famille de Mohammad comme tu l'as fait pour Ibrahim et la famille d'Ibrahim. Ô Allah, bénis Mohammad et la famille de Mohammad comme tu as béni Ibrahim et la famille d'Ibrahim, parmi les habitants de l'univers. Certes tu es louable et glorieux. »

Pour les musulmans, cette invocation sur la famille de Muhammed concernent toutes les épouses du Prophète, tous ses enfants, les oncles Hachémites du Prophète et leur descendants. Ils sont ceux qui ne peuvent pas recevoir l'aumône des musulmans.

Pour les Chiites Rafidiths, cette invocation sur la famille de Muhammed concernent seulement Ali - Fatima - Hassan - Husseyn - et 9 descendants de Husseyn. Même Khadijah, la mère de Fatima n'est pas concernée, selon eux, par cette invocation. Donc, en réalité, les Chiites bénissent uniquement la Famille de 'Ali et non la Famille de Muhammed.

Pourquoi cette selection ?

Cette minutieuse sélection de la famille du Prophète, surnommée "les infaillibles", permet aux Chiites de s'attaquer à ses autres parents :
- Ils excluent trois filles du Prophète (Zaynab, Ruqiya, Umm Kalthoum). Ils prétendent qu'elles ont été adoptées et que Muhammed n'est pas leur père biologique. Puis ils inventent des mensonges sur sa quatrième fille Fatima, comme le fait qu'elle a reçu un livre du ciel trois fois plus volumineux que le Coran.
- Ils calomnient les épouses du Prophète, en disant que 'Aisha et Hafsa ont apostasié l'islam, et ils les comparent aux femmes de Loth et de Noé.
- Ils détestent la progéniture de Abbas et leur Califat.

Les Chiites s'attaquent également aux personnes que le Prophète a choisi de se lier par le mariage :
- Ils maudissent les beaux pères du Prophète, en particulier Abu Bakr, Omar, qu'ils surnomment "les idoles de Quraysh"
- Quant aux beaux fils du Prophète, ils surnomment Uthman "l'homme aux deux ténèbres", au lieu de "l'homme aux deux lumières", et ils idolâtrent 'Ali.

Après tout cela, les Chiites Rafidiths prétendent aimer les Ahlul Bayt, alors qu'ils sont en réalité des "Nasibis" : ils prêchent la désunion, la division des Ahlul Bayt, la malédiction sur les personnes que le Prophète a choisi de se lier par des liens de parenté.

Dis: "Je ne vous en demande aucun salaire si ce n´est l´affection eu égard à [nos liens] de parenté". (Coran 42.23)

Dieu est le plus Savant !

Livre à Télécharger : Les Ahlul Bayt


Chiite.fr | Email : ahlelbayt@live.fr | English Version