Fêter la mort d'Omar ibn Khattab

 

Hadith inventé de la secte des Chiites Rafidiths :

Hudhayfah ibn al-Yaman raconte : Une fois, le 9 du Rabi' al Awal, je me suis rendu chez l'Envoyé de Dieu. J'ai vu l'Emir des croyants, Ali Murtaza. L'Imam Hassan et l'Imam Husain étaient également là. Tous étaient occupés à manger. L'Envoyé de Dieu souriant dans un grand bonheur dit à Hassan et Hussein : « Fils, c'est aujourd'hui le jour où Dieu va détruire votre ennemi et l'ennemi de votre grand-père, et Allah acceptera la malédiction de votre mère (Fatima).

Mangez mes fils, mangez ! Aujourd'hui est le jour où Allah accepte les œuvres de votre Chiites (partisans), et des bien-aimés. Mangez mes fils, mangez ! Aujourd'hui est le jour où la puissance de votre ennemi et l'ennemi de votre grand-père sera brisé et anéanti dans la poussière. Mangez mes fils, mangez ! Aujourd'hui est le jour où le Pharaon de mes Ahl al-Bayt, celui qui va opprimer et persécuter et qui usurpent leurs droits, sera détruit. »

Hudhayfah dit : je m'écriai : « Ô Messager de Dieu! Y aura-t-il une une personne aussi mauvaise dans ta communauté, qui commettent de telles vilenies ? » Le Messager de Dieu lui répondit: « O Hudhayfah! Parmi les munafiqs (les hypocrites) il y aura une idole qui sera le chef du groupe de munafiqin. Il portera à la main le fouet de la cruauté et l'injustice, il va empêcher les gens de la voie de la vérité, il va modifier le Coran, il va changer ma Sunna et mes voies, il va opprimer mon Wasi' (titulaire) Ali bin Abi Talib et il va priver ma fille, Fatima, de ses droits.

Ensuite, ma fille le maudira. Allah Ta'ala acceptera sa malédiction et ses prières. » Hudhayfah dit alors : « Ô Messager de Dieu! Pourquoi n'invoques tu pas Allah pour détruire ce Pharaon et oppresseur durant ta vie ? » Le Messager de Dieu lui répondit: « Ô Hudhayfah! Je considère qu'il n'est pas convenable de s'immiscer dans les décisions d'Allah Ta'ala ... Mais, j'ai demandé à Allah Ta'ala d'accorder l'excellence et la supériorité de ce jour où cet oppresseur et Pharaon est dépêché au Jahanam (c'est à dire quand il est détruit). Ce jour doit être décrété supérieur à tous les autres jours, afin que l'honneur de cette journée est une sunna pour mes Chiites Ahl Bayt (partisans de ma famille). » Puis, Allah Ta'ala révéla : « Il a déjà été décrété dans ma connaissance éternelle que les usurpateurs hypocrites vous persécuteront, vous et votre famille. Ils infligeront de nombreuses épreuves sur vous et votre famille.

O Muhammad! Ton rang a été attribué à Ali à cause des épreuves (à venir) qui lui seront perpétrer par l'usurpateur de ses droits et le Pharaon de la Umma. J'ai ordonné aux anges des 7 cieux de se réjouir et de célébrer l'Aïd le jour où il (Umar) est tué - et cela pour l'intérêt des partisans et leurs amours des Ahlul Bait. J'ai ordonné aux anges scribes de cesser l'enregistrement des péchés de Mes serviteurs pendant trois jours à compter de ce jour. Il s'agit de l'honneur de ce jour (sur lequel Omar sera assassiné). O Muhammad! Trois Jours de répit et de permission de commettre des péchés ont été donné en ton honneur et en l'honneur de ton préposé (Ali) ... Chaque année à cette date, je libererai de Jahanam (l'Enfer), des milliers de vos Chiites. »

Hudhayfah dit: « Après que l'Envoyé de Dieu ait dit cela, il se leva, sortit et se rendit à la maison d'Umm Salamah.

Après avoir entendu ce discours de l'Envoyé de Dieu, j'étais convaincu de la mécréance d'Umar. Il ne restait plus aucun doute à cet égard. Enfin, après la disparition du Messager de Dieu, j'ai assisté à la tentation qu'il (Omar) a créée.

Il a exposé la mécréance qui était caché en lui. Il a renié l'islam et usurpé l'Imamat et le Khalifa. Pour atteindre ce but, il a adopté les méthodes les plus éhontés. Il changea le Coran et brûla la maison sacrée du Messager de Dieu. Il était satisfait des juifs, chrétiens et des mages et il a mis en colère Fatima, et l'ensemble des Ahl Bayt, et il conspirait pour assassiner l'Emir des Croyant Ali. Il rendait haram (défendu) ce qu'Allah a rendu halal (permis) et légalisait ce qu'Allah a rendu illégale. Il a claqué la porte contre le visage et au ventre de Fatima. » Hudhayfah dit alors : « Enfin Allah Ta'ala a accepté les malédictions de Son Saint-Nabi (Prophète Muhammad) et sa fille au sujet de ce Munafiq (Umar) et l'avait tué par la main, de son meurtrier (Abu-Lu'lu'ah). Que la Miséricorde d'Allah soit sur son tueur (C'est à dire Abu-Lu'lu'ah). »

Zaad-ul-Ma'ad, de Muhammad Baqir Majlisi, pg.433-436

Comme ce faux hadith le commande, les Chiites célèbrent l'assassinat d'Omar le 9 Rabi al Awal et ont appelé ce jour l'Aïd al-Umar.

Construction d'un mausolée où serait la prétendue tombe de Abu-Lu'lu'ah, à Kashan, en Iran

 

Commentaires

Comme vous pouvez le voir, la secte Rafidith considère le meurtrier du Calife Omar comme un héros qui aurait débarrassé le monde d'un Tyran. Ils ont calomnié Omar d'avoir changé la religion, d'avoir falsifié le Coran, d'avoir opprimé la famille du Prophète...

Voici un Ayatullah qui fait les éloges du meurtrier d'Omar, Abu Lulu (un esclave perse qui n'a jamais vu le Prophète) et qui accuse les compagnons (qui ont lutté de toute leur force pour l'Islam) de mécréance. N'est-ce pas le monde à l'envers ?

Omar Ibn Khattab est un grand compagnon du Prophète qui a eut l'honneur suprême d'être enterré à ses côtés. Les Chiites Rafidiths, avec leur haine aveugle, ne peuvent expliquer pourquoi Allah l'a élu avec Abu Bakr pour être les ultimes voisins du Messager après la mort.

C'est comme si Allah avait voulu remplir de jalousie et de rage le coeur des Chiites, en réunissant côte à côte Muhammad, et ses deux illustres compagnons Abu Bakr As-Sadiq, et Omar al-Farouq.

Et lorsqu´ils vous rencontrent, ils disent "Nous croyons"; et une fois seuls, de rage contre vous, ils se mordent les bouts des doigts. Dis: "mourrez de votre rage"; en vérité, Allah connaît fort bien le contenu des coeurs. (Coran 3.119)

Voici le témoignage de 'Ali lors de l'enterrement d'Omar :

Ibn 'Abbâs rapporte : « J'étais debout au milieu de la foule qui priait Dieu pour Omar Ibn Al-Khattâb, déposé dans son cercueil. Tout à coup un homme, qui se trouvait derrière moi, me saisit par les épaules. Me retournant alors, je vis que c'était 'Alî Ibn 'Abu Tâlib. » Il dit (en s'adressant à Omar) : « Que Dieu te fasse miséricorde! Je n'ai convoité une place auprès du Seigneur comme j'ai convoité ta place éminente et j'espère bien que Dieu te placera avec tes deux compagnons (Muhammad et Abou Bakr). Que de fois, en effet, ai-je entendu l'Envoyé de Dieu dire : J'ai été avec Abou Bakr et 'Umar, j'ai fait (telle chose); je suis allé (à tel endroit) avec Abou Bakr et 'Umar. C'est pour cela que j'espère bien que Dieu te placera avec eux deux. » (Sahih Muslim)

Dieu est le plus Savant !


Chiite.fr | Email : ahlelbayt@live.fr | English Version