Kamil al-Ziyarat

Ibn Qulawayh al-Qummi

 

kamil ziyarat
Kamil al-Ziyarat est le livre de référence des Chiites Duodécimains dédié à la visite des tombes, en particulier celle de Hussein.

Les hadiths qui y sont compilés sont considérés comme authentiques, les narrateurs sont jugés dignes de confiance et l'auteur du livre est un savant vénéré de la secte.

Après la lecture des hadiths extravaguants qui vont suivre, nous pouvons à juste titre nous interroger sur l'identité réelle de la personne enterrée à Kerbala :

S'agit-il d'un être humain ou d'un être divin ?

 

L'obligation de visiter Hussein

Abu Ja'far (Imam Baqir) a dit : « Ordonnez à nos Chiites d'accomplir la Ziyarat de la tombe de Hussein. En vérité, sa visite est une obligation pour chaque croyant qui témoigne qu'Il est un Imam désigné par Allah, le Très-Haut. »

La Ziyarat d'Hussein : la meilleure action

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « En vérité, la Ziyarat de Hussein est la meilleure des actions. »

Le nombre de fois où il faut visiter Hussein

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « Il est obligatoire pour les riches de visiter la tombe de Hussein deux fois par an, et pour les pauvres une fois par an. »

Reproches aux Chiites qui ne vont pas visiter Hussein

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « Qu'est ce qui ne va pas avec vous (les gens) ? Pourquoi n'allez vous pas le visiter (Hussein) ? En vérité, quatre mille anges pleurent près de sa tombe (et continueront à le faire) jusqu'au Jour du Jugement. »

Les Chiites qui négligent la visite de la tombe d'Hussein

Abu Ja'far (Imam Baqir) a dit : « Les Chiites parmi nous qui ne vont pas à la tombe de Hussein ont un manque de foi et leur croyance est incomplète. Et même s'ils entrent au Paradis, leur position sera inférieure par rapport aux autres croyants. »

Harun Ibn Kharijah rapporte : J'ai interrogé Abu Abdillah (Imam Sadiq) au sujet d'une personne qui néglige le fait d'aller à la visite de la tombe de Hussein ibn 'Ali, sans aucune raison. L'Imam répondit : « Une telle personne sera parmi les habitants de l'enfer. »

 

Ali Ibn Maymun rapporte : J'ai entendu Abu Abdillah dire : « En vérité, si l'un d'entre vous effectue mille Hajj mais ne va pas à la Ziyarat de la tombe de Hussein, il aura négligé l'une de ses obligations envers Allah. »

Un homme demanda à Abu Abdillah (Imam Sadiq) : « Quelle est la récompense pour celui qui effectue la Ziyarat ? »  L'Imam répondit : « Le Paradis, s'ils croient en son Imamat. » L'homme demanda : « Et pour ceux qui négligent sa Ziyarat ? » L'Imam répondit : « Ils regretteront au Jour du Regret. »

L'esperance de vie de celui qui ne visite pas Hussein

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « Ceux qui ne font pas la Ziyarat à la tombe de Hussein seront privés de grandes bénédictions et une année sera réduite de leur durée de vie. »

Mansur Ibn Hazim rapporte : Nous avons entendu (l'Imam Sadiq) dire : « Si une année passe sans qu'une personne fasse la Ziyarat à la tombe Hussein, une année de sa vie sera réduite par Allah. Si je vous dis que plusieurs d'entre vous meurent trente ans avant son temps (destiné), j'aurais dit la vérité car vous délaissez la Ziyarat de Hussein. Donc ne négligez pas d'aller à sa visite, car Allah prolongera vos vies et augmentera votre subsistance. Sinon, si vous ignorez sa visite, Allah raccourcira vos vies et réduira votre subsistance. Rivalisez entre vous, à aller à sa Ziyarat et ne la négligez pas. En vérité, Hussein témoignera de vous auprès d'Allah, de son Messager, de Fatima, et de l'Emir des Croyants. »

Visiter Hussein de n'importe où sur la Terre

Abi Ahmad rapporte : Abu Abdillah (Imam Sadiq) m'a dit : « Si tu vis loin (de nous) et qu'il y a une grande distance entre toi et nous, monte au lieu le plus haut de ta maison, effectue deux Rak'ats de prière, tourne toi vers nos tombes et dit nous "Salam", car en vérité, cela nous atteindra. »

Abu Hanan ibn Sadir rapporte qu'Abu Abdillah (Imam Sadiq) lui a dit : « O Sadir, est ce que tu accomplis la visite de la tombe de Hussein une fois par jour ? » J'ai répondu : « Que je sois sacrifié pour toi, Non. »
L'imam dit : « Comme vous (les Chiites) êtes négligents. Accomplis tu sa visite une fois par mois ? » J'ai répondu : « Non. »
L'Imam dit : « Et une fois par an ? »
J'ai répondu : « Parfois. »
L'Imam dit : « Ô Sadir ! Comme vous êtes négligents, vous les gens, à l'égard d'Hussein. Ne savez vous pas qu'Allah a un million d'anges ébouriffés et couverts de poussière, qui pleurent (sur Hussein), et qui font sa visite continuellement sans jamais s'arrêter ? Ô Sadir ! Est-il difficile pour toi d’effectuer la Ziyarat de la tombe d’Hussein cinq fois le vendredi, et une fois par jour ? »
J'ai répondu : « Que je sois sacrifié pour toi, il y a une grande distance entre nous et sa tombe. »
L'Imam dit : « Monte sur le toit de ta maison, regarde à droite puis à gauche, lève la tête vers le ciel, puis essaye de diriger ta face en direction de la tombe d'Hussein et dit : "Que la paix soit sur toi, Ô Abu Abdillah. Que la miséricorde d'Allah soit sur toi, ainsi que ses bénédictions."
En faisant cela, une Zawrah te sera enregistrée. Et une Zawrah est l'équivalent de l'accomplissement d'un Hajj et d'une Umrah. »

Les Prophètes se bousculent pour visiter une tombe

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « Il n'y a aucun Prophète dans les cieux ou sur la terre qui n'a pas demandé la permission d’Allah afin d’aller visiter la tombe de Hussein. Il y a toujours une foule de Prophètes qui descendent (des cieux pour visiter la tombe) et une foule de Prophètes qui remontent (vers les cieux). »

 

L'espace entre le ciel et la tombe de Hussein

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « L'espace entre la tombe de Hussein et les Cieux est toujours rempli d'anges qui descendent et remontent. (pour le visiter) »

Visiter Allah sur son trône

Zayd Al-Shahham rapporte : J'ai demandé à Abu Abdillah (Imam Sadiq) : « Quelle est la récompense de ceux qui font la Ziyarat de la tombe de Hussein ? » L'Imam m'a répondu : « Ils sont comme ceux qui auraient fait la Ziyarat d'Allah sur son trône. »

Le Châtiment des Anges qui n'ont pas secouru Hussein

Ishaq Ibn Ammar rapporte : J'ai dit à Abu Abdillah (Imam Sadiq) : « Au cours de la nuit de Arafah, j'étais dans le Ha'ir (domaine de Karbala) en train de prier. J'ai vu près de cinquante mille hommes, d'une grande beauté et d'une odeur merveilleuse, qui étaient en train de prier. »

Abu Abdillah me dit : « Cinquante mille anges passèrent par Hussein lorsqu'il s'est fait tué, puis ils remontèrent vers les cieux. Allah, exalté soit-Il, leur dit : Vous êtes passés devant le fils de ma bien aimée, il a été tué et vous ne l'avez pas aidé. Descendez donc sur Terre, demeurez près de sa tombe, ébouriffé et couvert de poussière jusqu'à l'arrivée de l'Heure (Jour du Jugement). »

La Malédiction du Pigeon

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « Choisissez les pigeons comme oiseaux de compagnie, car en vérité, ils maudissent les meurtriers de Hussein. »

Dawud ibn Farqad rapporte : J'étais assis dans la maison de Abi Abdillah (Imam Sadiq) et je voyais un pigeon qui roucoulait durant un bout de temps. Abu Abdillah me regarda et me dit : « O Dawud ! Sais-tu ce que ce pigeon est en train de dire ? » J'ai répondu : « Que mon père soit sacrifié pour toi ! Non, je ne sais pas. » L'Imam dit : « Il maudit les meurtriers de Hussein Ibn Ali. C'est pourquoi, vous devez choisir des pigeons comme oiseaux de compagnie. »

La Tristesse et la Peur de l'Hibou

Abu Abdillah (Imam Sadiq) demanda : « O Ya'qub ! As-tu déjà vu un Hibou durant le jour ? »
- J'ai répondu : « Non. »
- L'Imam dit : « Sais tu pourquoi ? »
- J'ai répondu : « Non. »
- L'Imam dit : « Durant le jour, les hiboux s'abstiennent de manger ce qu'Allah leur donne comme subsistance. La nuit tombée, ils rompent leur jeûne et chantent de chagrin sur Hussein jusqu'au matin. »

Husain Ibn Ali ibn Sai'd al-Barbari rapporte : Je suis allé à la rencontre de l'Imam Reda et il me demanda : « Que disent les gens sur les Hiboux ? »

- J'ai répondu : « Que mon père soit sacrifié pour toi ! Nous sommes venus ici pour t'interroger sur cela. »

- L'Imam dit : « Au temps de mon grand-père, le Messager d'Allah, les hiboux avaient l'habitude de vivre dans les palais, les maisons et les édifices. Lorsque les gens mangeaient, les hiboux se mettaient à voler et à se poser à côté d'eux, et les gens leurs donnaient à manger et à boire, après quoi, ils retournaient à leurs demeures. Mais lorsque Hussein fut tué, les hiboux ont abandonné les structures développées pour aller vivre dans les décombres, les montagnes, les déserts et ils ont dit : « Quel mauvais peuple vous êtes ! Vous avez tué le fils de la fille du Prophète. Nous ne nous sentirons plus jamais en sécurité parmi vous. »

Une goutte de larme pour Hussein efface tous les péchés

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « Les péchés de celui qui pleure, ne serait ce le poids de l'aile d'une mouche, lorsque nous sommes mentionnés devant lui, seront pardonnés, même s’ils sont plus nombreux que l'écume de la mer. »

Toute la création a pleuré pour Hussein

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « En vérité, lorsque Hussein Ibn Ali est mort, les sept cieux, les sept terres, tout ce qu'il y a en eux, et entre eux, tout ce qui circule autour d'eux, le Paradis, l'Enfer, et tout ce que ton Seigneur a crée, parmi ce qui est visible et invisible, tous ont pleuré sur lui. »

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « Lorsque Hussein Ibn Ali est mort, tout ce qu'Allah a crée, a pleuré sur lui excepté trois choses : Bassora, Damas, et la famille de Uthman ibn Affan. »

 

La récompense de celui qui pleure et qui fait pleurer les autres en récitant des poèmes sur Hussein

L'Imam Sadiq me dit : « Ô Aba Harun ! Si quelqu'un récite un poème sur Hussein tout en pleurant et fait pleurer dix personnes, le Paradis lui sera inscrit. Si quelqu'un récite un poème sur Hussein tout en pleurant et fait pleurer cinq personnes, le Paradis lui sera inscrit. Si quelqu'un récite un poème sur Hussein tout en pleurant et fait pleurer une seule personne, le Paradis lui sera inscrit ainsi que celui qui pleure. Ceux dont les larmes coulent lorsque Hussein est évoqué, seront récompensés, même si leurs larmes sont plus petites que l'aile d'une mouche. Et Allah ne sera pas satisfait d'une récompense pour eux inférieure au Paradis. »

 

Cet AyatuShaytan s'appelle Mohammad Baqir al-Hakim, il fut assassiné lors d'un attentat à Najaf en 2003. Son neveu prit sa succession et essaya de reproduire, sans grande conviction, le sketch de son oncle. Le caméraman a pressenti ce qui allait se dérouler et a pris le soin de dézoomer.

 

Si on vous proposait d'arrêter de pleurer, en échange du Paradis, l'accepteriez vous ? Réponse d'un Mollah qui prétend pouvoir éteindre l'enfer avec une seule de ses larmes.

 

L'affranchissement d'esclaves

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « Allah inscrira la récompense de la libération d'un millier d'esclaves pour une personne qui va à la tombe de Hussein, tout en connaissant ses droits. Il gagnera également la récompense de celui qui offre un millier de chevaux sellés et bridés pour le chemin d'Allah. »

Les visiteurs de Hussein qui font l'aumône

Un Homme est venu voir Abu Abdillah (Imam Sadiq) et lui demanda : « Quelle est la récompense du visiteur de Hussein qui fait l'aumône durant son voyage ? » L'Imam répondit : « Chaque dirham dépensé équivaut à mille dirhams. »

Une femme chiite orne son idole de billets de Khomeiny

L'Euphrate : le Gange des Chiites

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « Je ne vois aucun nouveau né dont la bouche a été abreuvée de l'eau de l'Euphrate sans qu'il ne soit parmi nos Chiites. »

Ali ibn Abu Talib a dit : « L'Euphrate est le maître des fleuves dans cette vie et dans l'au-delà. »

Ali Ibn Hussain (Imam Sajjad) a dit : « Chaque nuit, un ange descend et fait tomber trois gouttes de musc du Paradis dans l'Euphrate. Il n'y a aucun fleuve plus béni que l'Euphrate, ni à l'Est ni à l'Ouest. »

Safwan al-Jammal demanda à Au Abdillah (Imam Sadiq) : « Quelle est la récompense de celui qui effectue le Ghusl (ablution majeure) dans l'Euphrate et qui ensuite part visiter Hussein ? » L'Imam répondit : « S'ils effectuent le Ghusl avec l'eau de l'Euphrate, avec l'intention d'aller vers lui, tous leurs péchés seront effacés comme si leurs mères venaient de les enfanter. »

Les Chiites doivent reproduire sur eux les mêmes souffrances de Hussein

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « Lorsque vous allez à la visite d'Hussein, soyez attristé, angoissé, accablé de douleur, ébouriffé, couvert de terre, affamé, assoiffé, car en vérité Hussein a été tué tout en étant attristé, angoissé, ébouriffé, couvert de terre, affamé et assoiffé. »

L'argile de la tombe de Hussein est un remède

Abu Abdillah a dit : « L'argile de la tombe de Hussein est un remède pour chaque maladie. »

Abu Abdillah a dit : « Allah guérira tous les malades s'ils commencent par utiliser l'argile de la tombe de Hussein comme traitement, excepté dans le cas de la maladie qui provoque la mort. »

 

Mourir en cours de route vers Kerbala durant le mois de Ramadan

J'ai entendu Ja'far ibn Muhammed (Imam Sadiq) dire : « Ceux qui vont à la Ziyarat de Hussein durant le mois de Ramadan et meurent en cours de route, ne seront pas jugés (le Jour du Jugement). Leurs livres (d'actions) ne seront pas publiés, et il leur sera dit "Entrez au Paradis en sécurité." »

Entrer au Paradis avant les autres

Abdillah ibn Zurarah rapporte : J'ai entendu Abu Abdillah (Imam Sadiq) dire : « En vérité, au Jour du Jugement, ceux qui ont fait la Ziyarat de Hussein ibn Ali, auront une priorité sur les autres. »
J'ai demandé : « Quelle priorité ? »
L'Imam répondit : « Ils entreront au Paradis quarante ans avant les autres. Ils y entreront alors que les autres devront attendre dans le désert pour subir le Jugement. »

Chiites portant leur totem d'immunité contre l'enfer

Visiter Hussein le Jour de Arafah

Abu Abdillah (Imam Sadiq) dit : « En vérité (le Jour de Arafah), Allah, exalté soit-Il, se tourne d'abord vers les visiteurs de la tombe de Hussein avant les gens de Arafah. Il remplie leurs besoins, pardonne leurs péchés et accepte leurs intercessions pour leurs requêtes, et après cela, Il se tourne vers les gens de Arafah et les honore de la même manière. »

Abu Abdillah (Imam Sadiq) dit : « Le Jour de Arafah, Allah se tourne vers les visiteurs de la tombe de Hussein et dit : "Retournez avec vos péchés du passé pardonnés." De plus, après leur retour, aucun péché ne leur sera enregistré durant soixante dix jours. »

Bashir Al-Dahhan rapporte : J'ai dit à Abu Abdillah (Imam Sadiq) : « Parfois je n'ai pas l'opportunité de faire le Hajj alors je vais à la tombe de Hussein et y passe la journée de Arafah. L'Imam me dit : Très bien, Ô Bashir ! En vérité, ... , Allah enregistrera mille Hajj et mille Umrah et la récompense de celui qui aurait combattu mille batailles avec les Messagers de Dieu ou avec un Imam Juste, pour chaque croyant qui visite la tombe de Hussein le Jour de Arafah, connaissant ses droits. »

J'ai dit : « Mais comment puis-je être en un lieu meilleur que Arafat, au Jour de Arafah ? »

L'Imam me regarda furieusement et dit : « O Bashir ! Lorsqu'un croyant fait la Ziyarat à la tombe de Hussein le Jour de Arafah après avoir fait le Ghusl avec de l'eau de l'Euphrate, Allah lui enregistrera un Hajj (complet) avec tous ces rituels et toutes ces étapes. »

Abou Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « Quiconque visite la tombe d'Al-Housseïn le jour d'Arafat, Allah lui écrira un million de pèlerinages avec Al-Qa'im [le Mahdi] et un million de 'Oumrah avec le Messager d'Allah, l'affranchissement d'un million d'esclaves, et offrant un million de chevaux dans le chemin d'Allah ; et Allah (le Puissant et le Haut) l'appellera "Mon serviteur le véridique qui a cru à ma promesse" et les anges diront : "Untel est un véridique, Allah l'a honoré de Son trône", et on l'appellera sur terre Karoubi. (le rapproché d'Allah) »

Visiter Hussein le jour de Ashura

Jabir Al-Ju'fi rapporte : Je suis allé voir Ja'far ibn Muhammed (Imam Sadiq) le jour de Ashura et il me dit : « Les visiteurs de Hussain, sont les visiteurs d'Allah et c'est une obligation pour l'hôte d'honorer son invité. Ceux qui passent la nuit de Ashura près de la tombe de Hussain rencontreront Allah, le Jour de Jugement, entaché de sang, comme s'ils étaient morts avec lui dans le désert (de Karbala). »

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « Le Paradis est obligatoire pour ceux qui font la Ziyarat de Hussein le Jour de Ashura. »

Abu Ja'far (Imam Baqir) a dit : « Ceux qui font la Ziyarah de Hussein le dixième jour de Muharam (Ashura) et passent la nuit à ces côtés, pleurant sur lui, rencontreront Allah, l'Exalté, avec la récompense de deux millions de Hajj et deux millions de Umrah et la récompense pour avoir combattu dans deux millions de batailles. »

Alqamah Ibn Muhammed Al-Hadrami demanda à Abu Ja'far (Imam Baqir) : « Enseigne moi une invocation que je peux réciter si j'accomplis sa Ziyarah près de sa tombe. »

L'Imam enseigna à Alqamah une longue invocation, qui comprend plusieurs malédictions :

(...) Ô Allah, maudit Abu Sufyan et Mu'awiyah (...) Ô Allah, maudit le premier oppresseur (Abu Bakr) qui usurpa les droits de Muhammed et la famille de Muhammed et maudit toutes les personnes qui l'ont suivies à cet effet. (...)

Pèlerins Chiites à Kerbala portant une lance insérée
dans le cou d'une idole censée représenter Hussein

Maudire Abu Bakr, Umar, Uthman et les Musulmans

Abu Abdillah (Imam Sadiq) enseigna aux Chiites une longue invocation à dire près de la tombe de Hussein, dont voici un extrait :

(...) Ô Allah ! Maudit le Jibt et le Taghut et maudit leurs disciples. (...)

(...) Ô Allah ! Maudit tous les Jibts, les Taghuts et les Pharaons de ta nation. (...)

Visiter Hussein le quinzième jour de Sha'ban

Ali ibn Hussein (Imam Sajjad) a dit : « Ceux qui voudraient que 124 000 prophètes leurs serrent la main, doivent faire la Ziyarat à la tombe de Hussain, le quinzième jour de Sha'ban. En vérité, les âmes des Prophètes, et parmi eux, les cinq Ulul Azm (Noé, Abraham, Moise, Jésus, Muhammed), demandent la permission à Allah de visiter sa tombe et la permission leur ait accordée. »

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : « Allah pardonnera les péchés passés et les péchés futurs pour les visiteurs de la tombe de Hussein, le quinzième jour de Sha'ban. »

Le quinzième jour de Sha'ban correspond à la naissance du Mahdi Chiite.
Des pèlerins Iraniens viennent à Kerbala pour visiter Hussein.

 

Dissuader les musulmans d'aller au Pèlerinage

Yazid Ibn Abdil Malik rapporte :  J'étais avec Abi Abdillah (Imam Sadiq) lorsqu'un groupe de personnes, montés sur des ânes, passèrent près de nous.
- L'Imam demanda : « Où est ce qu'ils vont ? »
- J'ai répondu : « Aux tombes des martyrs (d'Uhud) »
- L'Imam demanda : « Qu'est ce qui les empêche d'aller visiter le martyr solitaire ? (Hussein) »
Une personne du groupe qui venait d'Iraq demanda : « Est-il obligatoire d'effectuer sa Ziyarat ? »
- L'Imam répondit : « Sa Ziyarat est meilleure que l'accomplissement du Hajj et d’une Umrah, puis d'un autre Hajj et d'une Umra, puis d'un autre Hajj et d'une Umrah, puis... »
Yazid Ibn Abdil Malik dit : « L'Imam mentionna vingt Hajj et Umrah, purifiés et acceptés. Et je jure par Allah que je n'avais pas encore quitté l'Imam qu'un autre homme vint lui dire : « J'ai accomplis dix neuf fois le Hajj. Prie pour moi, afin qu'Allah me permette de faire le vingtième. »
- L'Imam demanda : « N'as tu jamais visité la tombe de Hussein ? »
- L'homme répondit : « Non ».
- L'Imam dit : « En vérité, aller à sa visite est meilleur que vingt Hajj. »

Hudhayfah ibn Mansur rapporte : Abu Abdillah (Imam Sadiq) me dit : « Combien de fois as tu accompli le Hajj ? » J'ai répondu : « Dix neuf fois. » L'Imam dit : « En vérité, si tu effectues ton vingtième Hajj, tu seras comme ceux qui ont visité Hussein. (une seule fois) »

 

Allah menace la Mecque d'entrer en Enfer

Abu Abdillah (Imam Sadiq) a dit : La terre de la Kaaba dit : « Qui est comme moi, car Allah a bâti sa maison sur moi, les gens viennent de très loin pour venir à moi, et j'ai été choisie par Allah pour être un sanctuaire sacré et sûr. »

Allah lui révéla : « Arrête de parler et calme toi. Je jure par ma gloire et ma splendeur que ton honneur comparé à l'honneur que j'ai garanti à la terre de Karbala est comparable à la quantité d'eau qu'une aiguille peut diminuer de l'océan. Si ce n'était pas pour la poussière de Karbala, je ne t'aurais pas honoré. Si ce n'était pas pour celui que la terre de Karbala contient, je ne t'aurai pas crée, ni toi, ni la maison dont tu te vantes. Alors, calme toi, reste humble et modeste, soit humiliée, déshonorée, et avilis-toi face à la terre de Karbala. Ne sois pas fière et arrogante devant cette terre, sinon je te ferai sombrer et te jetterai dans les feux de l'Enfer. »

Abu Ja'far (Imam Baqir) a dit : « Allah, a crée, béni, et sanctifié la terre de Kerbala vingt deux mille ans avant la création de la Kaaba. »

Que Dieu nous préserve de ces égarements !

Source : Kamil Al-Ziyarat

Conclusion :

Le Chiisme a depuis toujours échoué de prendre le dessus sur le plan rationnel et idéologique face à l'Islam authentique. Pour attirer de nouveaux adeptes, les Ayatullahs se sont recroquevillés sur le plan émotionnel de leur religion et la mort de Hussein est le drame idéal qu'ils utilisent pour émouvoir et manipuler la foule.

Pour entretenir le Chiisme (et continuer à percevoir le Khums), les "Sayids" doivent sans cesse rappeler à leurs disciples leur obligation de visiter la tombe de Hussein, qui est un véritable fond de commerce pour la secte. Et pour les encourager, ils ont créé un dogme complet sur les mérites de sa ziyarat.

Si pour les musulmans, visiter les cimetières permet de se rappeler de la mort, de craindre Dieu et le Jour du Jugement, pour les chiites, se rendre à la tombe de Hussein le jour de Ashura est un immense mérite, qui équivaut selon eux, à l'accomplissement de deux millions de Hajj. Si la visite d'une tombe engendrait une telle récompense, Dieu et son Prophète n'auraient certainement pas manqué de le mentionner.

D'ailleurs les Chiites n'ont aucune certitude que le mausolée actuel de Kerbala soit l'emplacement exact de la tombe de Hussein. Ils ne se basent que sur la conjecture et leur passion, sans aucune preuve authentique. Ils sont comme les Chrétiens qui construisirent en 325, le Saint Sépulcre à Jérusalem, au lieu où ils estimaient être le tombeau de Jésus après sa prétendue crucifixion.

 


Chiite.fr | Email : ahlelbayt[a]live.fr | English Version