La Passion du Christ et la Passion de Hussayn

 

Dieu nous a ordonné dans le Saint Coran de ne pas suivre les passions des gens du livre, surtout après nous avoir délivré de l'ignorance par l'envoi de son Prophète, Muhammed , qui nous a guidé vers le droit chemin.

Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu´à ce que tu suives leur religion. - Dis: "Certes, c´est la direction d´Allah qui est la vraie direction". Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu n´auras contre Allah ni protecteur ni secoureur. (Coran 2.120)

Malheureusement, nous pouvons constater que la secte Chiite, qui prétend être la seule branche authentique de l'Islam, n'a pas pu résister à la tentation d'Iblis. En effet, les Chiites ont absorbé des cérémonies chrétiennes, notamment la Passion du Christ et l'ont adapté, pour commémorer leur propre passion, celle de la mort de Husseyn.

La Passion du Christ, secte Chrétienne, aux Philippines

 

La Passion de Hussein, secte Chiite, au temple de Kerbala

 

La Passion des Musulmans, station au Mont Arafat

Le jour d’Arafat correspond au neuvième jour du mois Dhoul Hijja. « Me voilà, ô Seigneur, me voilà. Me voilà, Tu n’as pas d’associé, me voilà. En vérité la louange et la grâce T’appartiennent ainsi que la royauté. Tu n’as pas d’associé. » Ce sont les paroles que les pèlerins répètent inlassablement en ce jour béni. Ils n'appellent ni Ali, ni Fatima, ni Hussein (comme le font les Chiites) mais seulement Allah sans associé.

Le jour de Arafat est le jour du parachèvement de la religion où Dieu a dit : « Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous. » (Coran 5.3)

Aïcha rapporte que le Prophète a dit : « Il n’est pas de jour pendant lequel Dieu affranchit plus de serviteurs que le jour d’Arafat. » (Sahih Muslim)

Et Allah veut accueillir votre repentir. Mais ceux qui suivent les passions veulent que vous incliniez grandement (vers l´erreur comme ils le font). (Coran 4.27)

Evidemment, les Chiites sont très jaloux des Musulmans et ils essayent à tout prix de les détourner du pèlerinage à la Mecque. Ils promettent monts et merveilles à tous ceux qui préféreront venir visiter la tombe de Hussein, plutôt que de se trouver sur le Mont Arafat lui même.

Al Majlisy mentionne dans son ouvrage « Bihâr al-anwâr » que Bachi Ad-dahân a dit : « J’ai dit à Abdallah  : Il se peut que le moment du pèlerinage soit passé, puis-je stationner le jour de Arafat sur la tombe de Hussein ? Il répondit : tu viens de dire là une remarque importante ! Saches que tout croyant qui vient se recueillir sur la tombe de Hussein connaissant son mérite, en dehors d’un jour de fête, il lui est écrit l’équivalent de vingt pèlerinages, vingt Omrah, vingt batailles avec un prophète envoyé ou un imam juste. Quant à celui qui lui rend visite le jour de ‘Arafat, connaissant son mérite, seront inscrits à son actif mille pèlerinages ainsi que mille Omrah et mille batailles avec un prophète envoyé ou un imâm juste. »

Dans une autre version, les savants Chiites surenchérissent encore plus : D'après Abou Abdillah qui a dit : « Quiconque visite la tombe d'Al-Housseïn le jour d'Arafat, Allah lui écrira mille mille [un million] pèlerinages avec Al-Qa'im [le Mahdi] (que la paix soit sur lui), et mille mille 'Oumrah avec le messager d'Allah, l'affranchissement de mille esclaves, et mille chevaux donnés dans le chemin d'Allah ; et Allah (le Puissant et le Haut) l'appellera Mon serviteur le véridique qui a cru à ma promesse, et les anges diront : "Untel est un véridique, Allah l'a honoré de Son trône", et on l'appellera sur terre karoubi. » (Wassaa'il Ach-Chii'âh)

L'Imam As-Sâdeq déclara : « Les œuvres des Serviteurs sont présentées chaque jeudi à Sa Sainteté le Messager et, au Jour d'Arafat, Dieu invalide les œuvres de nos ennemis et des ennemis de nos Chiites comme Il le laisse clairement entendre dans le Verset coranique suivant : "Nous avons considéré les œuvres qu'ils ont accomplies, Nous n'avons trouvé que de la poussière disséminée. » (Coran 25/23) (Hayat al-Qulub, Majlisi)

Conclusion :

Les Chiites sont très jaloux des musulmans et ont échoué à les détourner du pèlerinage de la Mecque. Comment ces derniers peuvent ils préférer effectuer le Hajj alors que la ziyarat de Hussein à Kerbala équivaut à un million de pèlerinage ? Les Chiites sont décontenancés, ils considèrent les musulmans tels des ânes ignorants la religion, et pire, selon eux, les pèlerins de la Mecque ne sont en réalité que des singes et des porcs !

Il est rapporté que pendant le pèlerinage de la Mekke, Ja'far al-Sâdiq toucha les yeux de son disciple Abû Basîr et lui permit par ce geste de « voir » les vraies natures de la grande majorité des pèlerins : des singes et des porcs. (Basa'ir al-Darajat)

 


Chiite.fr | Email : ahlelbayt@live.fr | English Version