La Propagande Chiite

 

Faire l'éloge de la secte

L'Imam al-Redhâ (p) dit: «Il n'est pas un croyant qui récite un poème élogieux à notre égard sans qu'Allah ne lui construise au Paradis une ville sept fois plus grande que le monde, dans laquelle lui rendront visite tous les anges rapprochés et tous les Prophètes envoyés». (Wasâ'il al-Chî'ah, tome 10, p.467; 'Uyûn Akhbâr al-Redhâ, tome 2, p. 15, h. 3)

L'Imam al-Sâdiq (p) dit: «Qu'Allah entoure de Sa Miséricorde tout serviteur qui nous fait aimer des gens et ne nous fait détester d'eux». (Al-Kâfî, tome 8, chapt. 8, p. 229, h. 293)

Personne n'a le droit de choisir, nous devons tous nous inscrire à la secte

L'Imam al-Sâdiq (p) dit encore d'une façon plus explicite: «Par Allah, Allah n'a jamais donné à personne le choix de suivre quelqu'un d'autre que nous (les Ahl-ul-Bayt). Ceux qui sont d'accord avec nous doivent donc s'opposer à nos ennemis, et ceux qui s'accordent avec nos ennemis sur une parole ou un acte, ne feront pas partie de nous ni nous d'eux». (Wasâ'il al-Chî'ah, tome 18, p. 85, h. 33)

Un bon Chiite doit maudire les ennemies de la secte

Le Prophète (P) dit: «Quiconque est incapable de nous soutenir (pratiquement), nous les Ahl-ul-Bayt et se contente de maudire nos ennemis dans son intimité, Allah fait parvenir sa voix à tous les anges qui se trouvent entre la terre et le Trône. Ainsi chaque fois qu'il maudit nos ennemis de la sorte, les anges l'aident en maudissant, eux aussi, ceux qu'il maudit, et puis ils le louangent auprès du Créateur : "Ö notre Allah! Prie sur Ton serviteur que voici! Il a fait tout son possible, et s'il pouvait faire plus, il l'aurait fait". Sur ce un Appel provenant d'Allah - Il est Exalté- sera entendu : "J'ai exaucé votre du'â' et j'ai prié sur son âme, tout en le plaçant auprès de Moi parmi les élus pieux"». (Tafsîr al-Imam al-'Askarî (p), p. 47, h. 21)

Une goutte de larme versée pour la secte efface tous les péchés

L'Imam Ja'far al-Sâdiq (p) soulignant l'importance et le mérite des larmes versées sur les Ahl-ul-Bayt (p), dit: «Quiconque verse une petite larme de la taille de l'aile d'une mouche, en nous évoquant ou en entendant quelqu'un nous évoquer, Allah lui pardonne ses péchés, lors même qu'ils étaient comparables à l'écume de la mer». (Al-Kâfî, tome 2, p. 226, h. 16)

Si le Chiite ne défend pas sa secte, il lui arrivera un malheur

En effet le Prophète (P) dit: «Si les hérésies prévalent au sein de ma Umma, le connaisseur doit faire connaître ses connaissances. S'il ne le fait pas, la malédiction d'Allah descendra sur lui». (Al-Kâfî, tome 1, p. 54, Bâb: al-Buda', h. 2)

Si le Chiite craint pour sa vie, il lui est ordonné de dissimuler son appartenance à la secte

L'Imam al-Sâdiq (p) dit : «La taqiyyah est le bouclier du croyant et son abri. Qui n'observe la taqiyyah n'a pas de foi». (Al-Kâfî, tome 2, p. 221, Bâb: Al-Taqiyyah, h. 23)

Un Chiite doit faire très attention au recrutement d'un nouveau membre de la secte

L'Imam al-Sâdiq (p) dit: «Il ne s'agit pas seulement de savoir si la personne à qui vous parlez de notre Cause, peut y croire et l'accepter, mais aussi la garder pour elle et ne pas la divulguer à ceux qui en sont indignes». (Al-Kâfî, Bâb: Al-Kitmân)

Un Chiite ne doit jamais divulguer les défauts de leur Imam

Et l'Imam (p) d'ajouter : "Par Allah ceux qui nous ont déclaré la guerre ne sont pas plus menaçants pour nous que ceux qui rapporte, en nous citant, ce que nous n'aimons pas." (Al-Kâfî, Bâb: Al-Kitmân, h. 5.)

Récompense pour ceux qui font des dons à leur Imam

L'Imam al-Sâdiq (p) dit: «Un dirham offert à l'Imam vaut deux mille dirhams dépensés dans d'autres actes de piété». (Al-Kâfî, tome 1, p. 538)

Si l'Imam est absent, les dons doivent être faits aux membres de la secte

L'Imam al-Kâdhim (p) dit: «Que celui qui ne trouve pas le moyen de nous faire parvenir ses dons, les offrent à nos adeptes; ce faisant, il aura la même rétribution spirituelle que celle qu'il recevrait en nous les faisant parvenir». (Bihâr al-Anwâr, tome 99, p. 295, h. 1.)

Un Chiite qui désirent quitter la secte et qui ensuite la dénonce, est un imbécile

L'Imam al-Mahdî (p) dit: «Les ignorants et les imbéciles parmi les Chiites nous ont porté préjudice» (Al-Ihtijâj, tome 2, p. 288 )

Le Chiite qui refuse de donner de l'argent à l'Imam

Il est rapporté que l'Imam al-Mahdî (p) dit: «Quiconque mange une partie des biens qui nous reviennent, introduit le feu dans ses entrailles et sera brûlé par le Feu enflammé». (Bihâr al-Anwâr, tome 100, p. 182, h. 6)

La secte prétend qu'une partie des biens du musulman lui revient de droit, et le musulman qui ne donne pas son argent à la secte est un voleur

L'Imam al-Mahdî (p) dit: «Quiconque s'approprie nos biens qui se trouvent en sa disposition et en dispose comme il dispose de ses propres biens sans notre permission, sera maudit et nous serons ses adversaires le Jour de la Résurrection, car le Prophète dit: «Celui qui s'approprie ce qu'Allah a interdit (que l'on s'approprie) des biens de ma progéniture, est maudit par moi et par tout prophète exaucé». (Bihâr al-Anwâr, tome 93, p. 184, h. 2.)

Extraits du Livre "En attendant le Mahdi"


Chiite.fr | Email : ahlelbayt@live.fr | English Version